"Une chambre à soi"

L’EXTENSION DU PLANCHER EST UNE LUTTE (LA RUMEUR) – UNE CHAMBRE A SOI

En écho à l’exposition Désirer un coin de soi-même inconnu, présentée à la galerie du Granit, scène nationale – Belfort et à l’École d’art de Belfort G. Jacot jusqu’au 24 et 27 mars, la Bibliothèque Léon Deubel, Belfort accueille une œuvre de l’artiste Raphaël Tiberghien qui s’infiltre discrètement dans ses rayonnages de livres.

EN COMMUN

À l’occasion de leurs expositions Ce qui nous tient, ce à quoi nous tenons à la galerie du Granit à Belfort et la double monographie de Lola Gonzàlez et de The Fine Art Collection au 19, Centre régional d’art contemporain à Montbéliard, les deux structures s’unissent le samedi 7 avril 2018 de 11h à 18h autour de la question de « l’en-commun » avec des artistes et des penseurs qui placent le collectif et la relation à l’autre (et aux autres) au cœur de leur pratique et de leur réflexion. L’alliance et la coopération comme paradigme de pensée et comme force d’agir ?

VERNISSAGE – DÉSIRER UN COIN DE SOI-MÊME INCONNU

Les histoires ne seraient rien sans les personnes qui les portent. De l’individu au personnage et vice versa, les identités, les rôles, les représentations et les attitudes s’inventent et se façonnent pour mettre en présence et témoigner, en filigrane ou de façon manifeste, de certaines conditions d’existence aussi poétiques que politiques, car elles transforment autant qu’elles revendiquent.