L’EXTENSION DU PLANCHER EST UN LUTTE (LA RUMEUR) – VEILLE URBAINE

La saison de la galerie du Granit ET, TOUJOURS, ILS TIENNENT LE MONDE se poursuit avec notre programmes d’expositions ex situ L’EXTENSION DU PLANCHER EST UNE LUTTE (LA RUMEUR). En parallèle de toute la saison, ce volet de propositions extérieures fait apparaitre des interventions artistiques discrètes, impromptues et/ou temporaires en relation étroite avec des espaces, des lieux et des acteurs du territoire.

Nous proposons dans le cadre du mois de la photographie de Belfort du 24 mars au 30 avril 2018, la présentation d’une pièce de Mathieu Tremblin sur les vitre de la Bibliothèque Universitaire Lucien Febvre à Belfort

VEILLE URBAINE
Veille urbaine est une sélection d’images légendées et commentées réalisées au quotidien par Mathieu Tremblin au gré de ses déplacements urbains, avec un smartphone comme carnet de note. Cette série d’images recense des traces d’usages singuliers de la ville.
Quatre de ces images, dont une est issue d’un temps d’observation de l’artiste à Belfort, sont visibles depuis la rue depuis les baies vitrées de la BU Lucien Febvre de Belfort.
Elles reprennent le format des affiches des panneaux publicitaires du type JCDecaux. Elles interviennent ainsi à la lisière de l’espace public comme des commentaires et des échos a des signes en présence ou des anticipations de traces potentielles, à la manière d’un déjà-là ou d’un déjà-vu.

Tremblin_VEILLEURBAINE_1Tremblin_VEILLEURBAINE_2Tremblin_VEILLEURBAINE_3Tremblin_VEILLEURBAINE_4

Mathieu Tremblin
Né au Mans en 1980, vit et travaille à Strasbourg, France.
Il s’inspire des pratiques et expressions anonymes, autonomes et spontanées dans l’espace urbain et met en œuvre des actions simples et ludiques pour questionner les systèmes de législation, de représentation et de symbolisation de la ville. Issu de formation universitaire, il privilégie l’intervention contextuelle dans l’espace urbain, la marche performée, la création d’outils, le détournement d’objets, et recourt à des éditions, installations, photographies, et vidéos pour documenter ou réinvestir ses expérimentations. Il est membre-fondateur du duo Les Frères Ripoulain, depuis 2006, membre-fondateur du Bureau d’investigation photographique (BIP), 2005-2015, membre du Free Art and Technology Lab (F.A.T.), 2014- 2015. Il est actuellement doctorant en Arts à l’Université de Strasbourg et à ce titre membre du groupe de recherche Art espaces et territoires, territoires et de l’Équipe d’accueil EA 3402 « Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques.»

https://www.instagram.com/mathieutremblin/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s