TRAC – Détour, le bus tour 2017

TRAC*
Tempétueux réseau d’art contemporain de l’axe Belfort~Montbéliard
Le TRAC* de l’axe Belfort Montbéliard réunit six structures, institutions et associations culturelles : les musées de Belfort et Montbéliard, Le 19, Centre régional d’art contemporain de Montbéliard, l’Espace multimédia Gantner à Bourogne, la Galerie du Granit scène nationale, Belfort et l’école d’art de Belfort G. Jacot.
S’appuyant sur le partage des moyens et des expériences de chacun de ses membres, il se donne comme mission de soutenir et de diffuser la création artistique, de sensibiliser les publics et de dynamiser un territoire.
Un focus convivial et surprenant sur les expositions des partenaires du T.R.A.C* et l’occasion d’explorer différentes facettes de l’art contemporain.

DÉTOUR, LE BUS TOUR Samedi 25 novembre 2017

Un focus convivial et surprenant sur les expositions des partenaires du T.R.A.C* (Tonitruant Réseau d’Art Contemporain) et l’occasion d’explorer différentes facettes de l’art contemporain.

AU PROGRAMME
10h30 Rendez-vous au Château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard Billetterie du bus tour
11h Château des ducs de Wurtemberg
Visite et rencontre avec Diana Michener, photographe
DianaMichener

Dans l’escalier du Château des ducs de Wurtemberg, nous découvrirons des tirages photographiques issus d’un projet artistique sur les ossements notamment en lien avec les collections ostéologiques des musées puisque Diana Michener est venue par deux fois découvrir et photographier les dites collections. Afin de rendre compte de ce projet et de souligner le regard d’une photographe contemporaine sur les collections ostéologiques de Montbéliard, l’accrochage d’une série de photographies, dont certaines issues du travail sur les collections des musées, se tiendra dans l’escalier du hall du château, du 25 novembre au 3 décembre 2017. Lors de la journée Trac, l’artiste américaine sera présente pour commenter ses clichés et répondre aux questions du public. À noter qu’un tirage photographique de cette artiste est présenté dans le cadre de l’exposition « a corps Majeurs ».

12h Le 19, Centre régional d’art Contemporain de Montbéliard
Visite de l’exposition « indexmakers » avec Anne Giffon-Selle, directrice du 19, crac.
Repas tiré du sac, boissons offertes

MichelAubry
Au crac, a
rtiste-éditeur ou artiste tisserand, femme indienne ou africaine, cyberactiviste, penseur du postcolonialisme, bidouilleur informatique, etc., l’exposition « indexmakers » accueille celles et ceux qui contribuent aujourd’hui à créer du commun par la mise en visibilité de savoirs mineurs. La traditionnelle dichotomie entre « celui qui pense » et « celui qui fait » est ainsi remise en jeu, afin de dépasser une appréhension strictement esthétique ou utilitaire, et envisager de nouvelles formes de diffusion de l’information lorsque celle-ci ne bénéficie pas de canaux officiels.

13h30 Départ devant le 19, pour la galerie du Granit, Belfort
Lecture de « l’Allocution sommaire », DeYi Studio par Fabien Vélasquez

14h Galerie du Granit, scène nationale, Belfort
Exposition « Brouhaha », performance participative de Camille Bondon, « Une histoire, des histoires » (20 min. environ) et présentation de l’exposition par Mickaël Roy, commissaire invité, autour d’un café

une-histoire-des-histoires-a-comme-aphasie-paris-2017-13Au Granit, « Brouhaha » ouvre la saison d’expositions « Et, toujours, ils tiennent le monde » avec une pluralité de fragments du réel et de formes potentielles de récits et de fictions. ce premier acte est à l’image de l’expérience de la simultanéité des bruits aussi bien sonores que métaphoriques qui infiltrent notre présent, dans lequel dès qu’un œil et qu’une oreille s’ouvrent, s’engouffrent aussitôt des mondes multiples et hétérogènes.
« Une histoire, des histoires » de Camille Bondon est un exercice de parole que l’artiste expérimente depuis 2015. Un texte est lu en public à un rapporteur attentif. Un deuxième rapporteur entre dans l’espace et se fait raconter par le premier le texte qu’il a entendu. Et ainsi de suite. La pièce se poursuit jusqu’à dissolution de l’histoire ou reformulation d’un tout autre récit.

15h Tour 46, musées de Belfort
Visite de l’exposition « Une histoire de l’art reproductible » avec Marc Verdure, directeur des musées

MuseeBelfortCette exposition présente dan la Tour 46  jusqu’au 29 janvier 2018, s’inscrit dans la thématique culturelle belfortaine 2017, art et industrie. elle s’interroge sur le rôle de l’artiste au milieu des processus industrialisés qui éloignent le créateur de son œuvre, sur les usages révélés par les différents avatars de l’image imprimée, ou encore sur la réception du public face à cette œuvre démultipliée. Elle abordera notamment les expérimentations du xxe siècle, à travers des figures ou des groupes majeurs : Stanley William Hayter et son atelier 17, ou encore l’illustration du livre d’artiste.

16h La Cantine d’art Contemporain, école d’art de Belfort G. Jacot
Visite des ateliers et de l’exposition « En attendant l’œuvre, le travail » avec Jean-Marie Boizeau, directeur

RaphaelGalley

Cette année l’école d’art de Belfort fête ses 20 ans. Une bonne occasion de s’intéresser à ce que font les professeurs (artistes, graphistes ou artisans…) quand ils ne sont pas dans les ateliers de l’école. Il y a du travail après les cours (ou avant l’œuvre)… L’exposition rassemble 17 artistes/professeurs de l’école autour de leurs travaux. Le postulat de ce projet d’exposition est de dévoiler la partie habituellement absente, afin de mettre en lumière le processus qui précède ou qui accompagne l’acte artistique, mettant ainsi en relation le processus et la réalisation.

17h Départ devant l’Atria pour l’Espace multimédia Gantner, Bourogne
17h30 Espace multimédia Gantner
Visite de l’exposition « The Great Off Shore », avec Valérie Perrin, directrice de l’EMG suivi d’un apéritif

RYBN
« The Great Off Shore » (le Grand large) nous invite à une plongée en immersion dans les profondeurs de l’économie occulte, à travers un ensemble de récits, de cartes et d’objets glanés au cours d’un voyage dans les territoires énigmatiques des paradis fiscaux.
« The Great Off Shore » prolonge la réflexion sur l’économie contemporaine du collectif RYBN inaugurée en 2006, avec « Antidatamining », projet en 11 volets sur les marchés financiers, et le trading algorithmique avec notamment « ADM 8 » (2011), « ADM X: The Algorithmic Trading Freakshow » (2013) et « ADM XI » (2015).

18h45 Départ de Bourgogne
19h15 Retour sur Montbéliard

Parallèlement au Bus tour, dans le cadre de « L’extension du plancher est une lutte (la rumeur) », programme ex situ de la galerie du Granit, sera réactivée la performance de Clément Cogitore « Le Chevalier Noir », dans l’espace de la ville de Belfort, en partenariat avec le Centre hippique de Belfort-Bavilliers et Cinémas d’aujourd’hui.

Liens:

Dossier de presse
https://www.facebook.com/TRAC
http://www.montbeliard.fr/culture-loisirs-et-sport/musees-de-montbeliard.html
http://le19crac.com/
http://www.legranit.org
https://www.belfort-tourisme.com/patrimoine/tour-46.htm
http://www.ecole-art-belfort.fr/
http://www.espacemultimediagantner.cg90.net/

+ L’EST RÉPUBLICAIN

EST21112017_TRAC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s